Posted in LE FEUILLETON

Gilberte Brossolette : itinéraire d’une femme en politique – Préambule

Gilberte Brossolette : itinéraire d’une femme en politique – Préambule Posted on 18 September 20191 Comment

Mai 2015. Les paroles du Chant des partisans résonnent tandis que le cercueil de Pierre Brossolette est porté au Panthéon, en même temps que ceux de trois autres résistants : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay. Plusieurs hommages sont rendus à ces quatre figures qui ont défendu la France, quand on leur demandait de courber l’échine.  Le courage et la détermination de Pierre Brossolette ont été célébrés, après des années passées dans l’ombre de Jean Moulin.  C’est le combat d’une vie qu’on célèbre. Le combat pour la liberté. Le combat d’un homme qui a vécu et est mort pour la France. C’est aussi le combat d’une femme, qu’on célèbre sans le savoir. Celui de Gilberte Brossolette, qui s’est battue pour que son mari ne soit jamais oublié. 

Mai 2015, peu de personnes le savent, c’est sa victoire. Décédée onze ans auparavant, elle n’est malheureusement plus là pour la fêter.

Veuve de.

En 2004, dans la rubrique “Ils nous ont quittés”, Le Point indique : “Gilberte Brossolette, 98 ans, veuve du dirigeant de la Résistance Pierre Brossolette.” Ces quelques mots témoignent du peu d’informations dont on disposait sur le couple Brossolette, ou plutôt du peu d’intérêt qu’on leur portait alors dans les médias grand public. Pierre Brossolette n’a pas dirigé la Résistance. Il en a été un personnage important, en contribuant notamment à rapprocher les réseaux de la zone occupée, qui combattaient les Nazis, et ceux de la zone libre, qui s’en prenaient au régime de Vichy. Quant à Gilberte Brossolette, elle est reléguée à son statut d’épouse et de veuve. Veuve de. C’est ce qu’on retient d’elle. Comme si ces quelques mots suffisaient à résumer son existence.

En mai 2015, nous avons découvert ou redécouvert Pierre Brossolette. A travers les discours, les ouvrages réédités, les témoignages, à travers un téléfilm, nous avons pu apprendre ou ré-apprendre qui était Pierre Brossolette. Mais de sa femme, peu de choses. Pourtant, elle a été une véritable partenaire, celle qui l’a suivi dans ses combats malgré les dangers. S’il ne faut pas surestimer son rôle, il ne faut pas non plus oublier la part qu’elle a jouée dans le parcours du résistant. Il ne faut pas non plus oublier que c’est elle qui a fait vivre la mémoire de Pierre Brossolette.

Pourquoi faire plusieurs articles sur Gilberte Brossolette ?

Lorsque j’ai commencé à rédiger mon article sur l’ancienne sénatrice, je me suis vite rendu compte que résumer son parcours me frustrerait. En 2016, j’ai réalisé mon mémoire de recherche en science politique sur elle. C’est d’ailleurs elle m’a qui donné envie de lancer ce site internet : en faisant mes recherches, j’ai pris conscience du fait que peu de personnes pouvaient citer les noms des premières femmes élues. C’est pourquoi j’ai eu envie de donner une place particulière sur ce site à Gilberte Brossolette.

Femme de Pierre Brossolette, oui, mais aussi Résistante, journaliste, sénatrice… il y a tant de choses à raconter sur elle ! J’espère que sa vie vous passionnera autant que moi.

Image – Photo personnelle

Article suivant – Les premières années avec Pierre Brossolette